]]>

mardi 20 janvier 2015

53 billets en 2015 - #4 Le génie m'a accordé trois voeux


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 

Le génie m'a accordé trois voeux

Avec le thème de la semaine prochaine, celui-ci est le plus difficile du mois.
Voeu 1 : N'avoir jamais été sujette à l'acné et avoir une peau parfaite tout le temps.
Voeu 2 : Expérimenter ce qu'est d'être un homme, pendant un mois et avoir l'option d'en rester un à l'issue de ce mois.
Voeu 3 : Mourir en étant en paix, avec les autres, le monde, mais surtout moi même.


Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 11 janvier 2015

53 billets en 2015 - #3 Ceci est très amusant


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 

Ceci est très amusant :

J'ai mis du temps à trouver ce qui pouvait faire rire - ou au moins sourire - après cette semaine éprouvante. Chacun a vécu cette semaine à sa manière : tristesse, recueillement, colère, horreur, peur, angoisse, pudeur, ironie, toutes les émotions sont possibles.

Voici donc : Le Letchi amer, un Youtubeur (à l'origine, blogueur) réunionnais qui à travers ses vidéos fait découvrir La Réunion. Ses vidéos me redonnent le sourire quand mon moral est dans les chaussettes.
J'ai particulièrement choisi cette vidéo parce que je ne pouvais pas ne pas partager cette deuxième moitié de semaine ici.



Freedom. La liberté.
Comme des millions d'autres, je suis allée à place de la République cet après-midi. 
La décision d'y aller n'était pas évidente. Jeudi soir, avec chéri, notre décision est prise, sans en avoir longuement discuté. Dimanche, c'est encore loin, me dis-je. On verra d'ici là.
Vendredi après-midi, un status update de Sabine sur Facebook me tient en alerte, j'espère qu'elle n'a rien, elle n'est pas piégée dans le métro, c'est déjà ça. 
Le soir, malgré la suite des événements, comme chaque semaine, je vais me changer les idées en allant jouer au mah-jong. La vie continue (La mienne ne s'est pas arrêtée tout du moins).
La journée de samedi m'a paru si longue : j'ai cogité, seule chez moi. Fais-je le bon choix? N'est-ce pas plus prudent de ne pas y aller? Peu avant 16h, un sms d'une connaissance - qui se veut bienveillante - me prévient d'éviter les centres commerciaux, les cinés etc. ce week-end, le beau-père d'une de ses amies travaille au quai d'Orsay, ils ont des infos qu'on n'a pas - nous, pôpulasse, pauvres de nous, me dis-je - blablabla...
Je cogite encore plus. Je sens la peur monter dans ma chaire, affaiblissant un peu plus mon esprit. Je décide de supprimer ce sms au bout d'une dizaine de minutes à peine : ma décision est prise. Malgré mon éloignement des médias depuis mercredi soir - tout support confondu - je suis en colère que tout cela me perturbe autant, me rende si peureuse, terrifiée, pétrifiée. J'essaie de garder lucidité et rationalité : que faire pour ne pas que cette peur m'envahisse, me consume, me rende folle? Mon corps me le fait sentir, il faut que ça cesse!
Coup de fil de chéri qui me conforte dans ma décision.

Alors oui, ce dimanche, j'ai marché pour la liberté, ma liberté, pour l'affirmer, plus que jamais, pour me la réaffirmer à moi même, pour ne pas que la terreur gagne sur moi, sur mon esprit. Une autre solution que celle-là aurait-elle eu les mêmes effets? Je l'ignore. Tout le monde l'ignore. 
Ce dimanche, je n'ai pas marché pour mes enfants, je n'en ai pas. Je n'ai pas marché pour ma famille, elle ignorait totalement mon intention.
J'ai marché pour moi, pour me dire : j'y étais, je l'ai fait, malgré ma peur, les risques, malgré ce que pensent les autres, mon entourage, aussi bienveillant soit-il.
J'ai marché pour que mon corps ressente le froid, la fatigue dans le dos, les pieds, pour que mon corps imprime en lui-même ce refus de se laisser submerger par la terreur et la résignation.
Le fait de savoir que d'autres personnes aussi le feront m'aide, d'une certaine manière. Récupération politique? Outil de propagande et que sais-je d'autre? Oui, cette marche, j'en ai conscience, c'est plein d'autres choses à la fois qu'une simple marche pour la liberté. Moutons? Que ceux qui pensent cela le pensent, je ne peux rien y changer. 
Je ne suis pas un mouton, je ne suis pas Charlie, je suis juste une réunionnaise à Paris.    

Pour les plus curieux qui souhaitent écouter Freedom.

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 4 janvier 2015

53 billets en 2015 - #2 La résolution que je tiendrai


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 


La résolution que je promets de tenir


J'ai déjà partagé mes résolutions pour cette année 2015 dans un précédent billet
Choisir une résolution que l'on est certain de tenir est difficile impossible dans la mesure où l'essence même d'une résolution est de la prendre afin de ne pas la tenir.

Qu'à cela ne tienne, je me suis creusé les méninges, j'ai décidé que ce ne sera pas une, mais deux résolutions que je tiendrai absolument :
- Lire. Ce qui implique une optimisation du temps passé devant l'ordinateur, à savoir cesser de lire des futilités/âneries, minimiser le voyeurisme sur Facebook et ne l'utiliser que comme agrégateur de mes intérêts.
J'ai souvent eu du mal à terminer les ouvrages que j'entamais, par manque d'intérêt pour les thèmes lus et plus généralement par manque d'intérêt pour la lecture. Pour pallier ce problème je choisis donc de me concentrer sur des thèmes qui m'intéressent : développement durable, minimalisme, cuisine santé, nutrition, Chine,  méditation. C'est peu, mais c'est un bon début pour la piètre lectrice que je suis. Je ne me fixe pas d'objectif en nombre d'ouvrages lus, je me connais, c'est le meilleur moyen pour que j'échoue. 
Si déjà je lis dans le métro et tous les soirs aussi souvent que possible avant de me coucher, le défi sera relevé.
- Bloguer. Ou plutôt, reprendre un peu mon blog laissé en jachère depuis trop longtemps maintenant. J'ignore encore où tout cela me mènera, à quel rythme je tiendrai, mais j'ai à nouveau envie d'alimenter cet espace.

Rendez-vous sur Hellocoton !