]]>

dimanche 22 février 2015

Si ma vie était un film


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 

#8 Si ma vie était un film

Je publie le billet de cette semaine avec du retard, je n'étais pas inspirée, j'ai dû mobiliser plus de temps que les fois précédentes pour trouver de quoi je parlerais. Même si parfois une imagination débordante et farfelue m'habite, là c'était le vide, ma vie n'est pas une fiction, comment pouvais-je l'imaginer autrement? J'ai laissé tomber mes recherches de sujet, je me suis dit que ça viendra tout seul, ou pas. Et puis si tel était le cas, tant pis, pas de thème #8 cette semaine. Et vendredi après-midi, l'idée m'est venue. Si ma vie était un film, que voudrais-je montrer? Quels thème(s) voudrais-je qu'il aborde? Sur quoi voudrais-je faire réfléchir ceux qui le visionneraient? C'était une évidence. Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt?

Si ma vie était un film, et même si je ne suis ni scénariste, ni réalisatrice, je voudrais qu'il soit un documentaire ou une docu-fiction qui traite de l'écologie, de la beauté de notre planète, sa préservation. C'est devenu un sujet qui me tient particulièrement à coeur depuis quelques mois.
Bien que j'en aie vu peu, je trouve les films sur ce thème apaisants, parfois bouleversants, optimistes et inspirants. Ce sont des films qui me touchent, qui amènent à la réflexion personnelle, parfois collective, sur notre rapport à la nature, aux autres, à nous mêmes.
Alors si ma vie était un film, elle ne révolutionnerait sans doute pas le monde, mais elle le toucherait, le sensibiliserait et peut-être, le mènerait à l'action et au changement, aussi petit soit-il.

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 13 février 2015

Ma plus belle histoire d'amour


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 

#7 Ma plus belle histoire d'amour

C'est celle que je vis depuis deux ans et demi. Ca paraît évident, sinon j'y mettrais un terme.
J'ai encore des démons personnels à combattre, il m'arrive parfois de ressentir une extrême solitude, malgré toute la bienveillance et l'amour de mon entourage, mais depuis le début, je suis de plus en plus sereine et je le dois en grande partie à lui.
J'aurais tellement de choses à dire sur notre relation, sur mon changement de point de vue sur l'amour, le célibat, le bonheur depuis qu'il est dans ma vie, mais la pudeur me retient.

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 7 février 2015

53 billets en 2015 - #6 Ce que j'aime en hiver


53 thèmes sont lancés pour 2015 et chaque semaine (du dimanche au dimanche) vous vous l'appropriez et en faites un billet sur votre blog avec la technique qui vous convient (texte, poème, photo, dessin....) Chaque dimanche les participations seront récapitulées sur www.agoaye.com. Cette année, on échange au sein d'un petit réseau sympatoche plein d'enthousiasme et de convivialité. 

Ce que j'aime en hiver

Voilà un peu plus de onze ans que je connais l'hiver continental, je n'ai véritablement appris à l'apprécier que depuis l'automne 2012. Avant cette date, c'était la saison que je n'aimais pas. Je n'attendais qu'une chose, que le printemps revienne au plus vite. Je ne portais jamais de jupe/robe, je sortais peu, voire pas du tout, c'était la saison d'hibernation par excellence.
Aujourd'hui, je peux affirmer que j'aime l'automne, je sais désormais apprécier sa luminosité, ses multiples couleurs, ses journées tempérées où l'on sent encore l'été se faire désirer, ses premières journées fraîches où l'on s'impatiente de boire à nouveau de bons chocolats chauds.
Mais revenons à nos moutons : l'hiver.
Je me rends davantage compte de l'importance des autres saisons lorsque les premiers vrais frimas se font ressentir. Cet hiver, nous sommes gâtés (ou pas?), l'hiver n'est réellement arrivé que mi-janvier.
Voici donc une liste non exhaustive de ce que j'aime en hiver.

- Les boissons chaudes
Je bois 1,5 à 2L par jour, tout y passe : chocolat chaud (végétaux en général), rooibos et matés aromatisés, infusions détox, pour la peau, pour la circulation, café, thé vert, thé noir, grog épicé quand je suis enrhumée, soupe.
Depuis que j'ai une théière en fonte reçue à Noël il y a quatre ans, je ne jure que par elles.
Le chocolate bar de J-P Hévin, les salons de thé cosy/girly et les coffee shops qui fleurissent ici depuis quelques années sont aussi l'occasion de se réchauffer autour de nos boissons préférées.

- Les journées ensoleillées
Les quelques jours de franc soleil me donnent la pêche. Voir ce ciel bleu, sentir les rayons du soleil sur sa peau tout en frissonnant à cause d'un petit vent glacial, ça me redonne le sourire après plusieurs jours gris, froids et pluvieux.

- Les jours qui se rallongent
Je me souviens encore de décembre où à 17h il fait déjà bien sombre. Que ça fait du bien de voir qu'à 18h il ne fait pas déjà nuit. Je dois faire partie de ces fous qui ont regardé les éphémérides pour savoir à partir de quelle date les jours s'allongent à nouveau, et bien cette année, c'est depuis le 1er janvier que nous gagnons à nouveau des secondes supplémentaires d'ensoleillement.

- La nouvelle année
J'aime cette période parce qu'on décide, de manière positive en général, de changer certaines choses en nous, dans nos habitudes, notre façon de penser, d'agir. On a envie de commencer l'année du bon pied. J'aime les repas gourmands et généreux qui y sont associés. Et puis pour ma part, même si je ne fête plus le nouvel an chinois depuis que je suis ici, ça fait deux nouvel an dans la même année.

- Cocooner avec son amoureux
Nul besoin de l'hiver pour le faire, mais il est vrai que l'hiver s'y prête bien, même si, au final, avec l'amoureux, on sort presque autant en hiver que le reste de l'année.





Rendez-vous sur Hellocoton !